Navigation überspringen
Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg
Universitätsbibliothek

Des planches d'anatomie et des ouvrages sur l'anatomie – numerisés

(http://anatomie-digital.uni-hd.de/)

Tafel 1 aus 'Friederich Tiedemann's Abbildungen der Pulsadern des menschlichen Körpers'En coopération avec l'Institut d'anatomie et de biologie cellulaire de l'Université de Heidelberg, la bibliothèque universitaire numérise des planches d'anatomie et des ouvrages sur l'anatomie datant du 19ème siècle. Il s'agit de manuels, d'illustrations et de dessins représentant le contenu des matériels d'étude d'autrefois et documentant de façon claire les points forts de la recherche contemporaine. Ces ouvrages donnent un aperçu unique en son genre de l'histoire et du travail de l'Institut.

Les manuels les plus anciens ont été rédigés par Fidelis Ackermann (*1765 - †1815). Il attira très tôt l'attention, pendant sa carrière à Heidelberg, lorsqu'il essaya de démentir - même si cela fut sans grand succès - les thèses phrénologiques de Franz Josef Gall (*1758 - †1828) devant le public de l'amphithéâtre d'anatomie. Ackermann était aussi médecin et fondateur de la polyclinique de Heidelberg où il soignait gratuitement les pauvres. Une grande reconnaissance lui fut accordée pour son dévouement. La plupart des planches anatomiques sont des lithographies exécutées par des anatomistes ayant travaillé à l'Institut de Heidelberg pendant leur formation scientifique. Beaucoup de ces planches qui représentent non seulement un intérêt scientifique mais qui sont d'un intérêt non négligeable sur le plan artistique, ont été réalisées à Heidelberg. Friedrich Tiedemann (*1781 - †1861) effectua de nombreux travaux sur des corps humains et des cadavres d'animaux pendant son séjour à Heidelberg et en tira de nombreuses conclusions qu'il rassembla dans son ouvrage «Tabulae anatomicae»

Les travaux de Vincent Fohmann (*1794 - †1837) sont malheureusement tombés dans l'oubli. V. Fohmann était réputé bien au-delà des frontières de l'Allemagne pour ses préparations filigranes à l'injection de mercure. Jacob Henle (*1809 - †1885) a catalogué minutieusement toutes les préparations pathologiques et anatomiques qui se trouvaient dans la collection de Heidelberg en 1844. Henle et Tiedemann étaient de leur temps et sont toujours des anatomistes très réputés.

Parmi les anatomistes très réputés, il ne faut pas manquer de citer Friedrich Arnold (*1803 - †1890), Carl Gegenbaur (*1826 - †1903) et Alexander Ecker (*1861 - †1887). Arnold est encore très connu de nos jours pour ses travaux sur le cerveau humain. Ses planches représentent principalement le cerveau, la moelle épinière et les organes des sens, mais on numérisera aussi quelques planches sur le squelette. Gegenbaur procéda à l'anatomie comparative de l'être humain et des vertébrés. Ecker proposa en 1869 une nomenclature pour les sinuosités et les lobes du cerveau humain. Cette nomenclature est encore utilisée de nos jours. Il s'intéressa également beaucoup à l'anthropologie.

Outre les publications historiques, la banque de données heidIcon met à disposition plusieurs centaines de planches, photographies et illustrations. Les planches de grand format ont été réalisées au début du 20ème siècle et utilisées pour les cours en amphithéâtre. La possibilité était donnée aux étudiants d'emprunter les photographies et les illustrations de même que les modèles.

D'autres ouvrages sur l'anatomie – numerisés

Pour toutes questions, suggestions ou critiques, veuillez contacter Dr. Maria Effinger ou Sara Doll

i Information complémentaire

Historical Anatomies on the Web (U.S. National Library of Medicine)

zum Seitenanfang